SUEZ Water - Eau et technologies de traitement de l'eau

Une opportunité d'investissement durable dans les infrastructures de l'eau aux États-Unis

SUEZ Water Technologies & Solutions
| 12 juillet 2021 |
Réutilisation de l'eau
Politique
Traitement de l'eau

Le Rapport sur les risques mondiaux de 2021 du Forum économique mondial identifie les dommages environnementaux causés par l'homme et l'échec des actions climatiques comme deux des risques les plus probables et aux répercussions les plus importantes auxquels nous devrons faire face au cours des dix prochaines années.

La seule lecture de ce rapport pourrait aisément rendre pessimiste. Mais bien que les défis à relever soient impressionnants, nos innovateurs et nos solutionneurs de problèmes le sont encore davantage. Et une autre raison de rester optimiste réside dans le fait que les gouvernements et les grandes entreprises prennent des mesures décisives en faveur de la durabilité et s'attachent à développer des infrastructures plus résilientes.

Aux États-Unis, le Congrès débat sur des forfaits d'infrastructures concurrentes qui, au seuil minimal, se chiffrent à 500 milliards de dollars de dépenses, mais qui pourraient dépasser 2 billion de dollars. Des discussions préliminaires indiquent un désir d'augmenter les dépenses en faveur des infrastructures hydrauliques, parmi lesquelles l'eau potable des municipalités et les usines de traitement des eaux usées, ainsi que pour la maîtrise des crues.

L'élan derrière cette volonté de dépense pour les infrastructures est une bonne nouvelle, car ces propositions permettent de moderniser des infrastructures vieillissantes grâce à des solutions qui améliorent la résilience et la durabilité. Cependant, il existe également une opportunité d'ajouter de nouvelles dispositions qui pourraient encourager des pratiques commerciales plus écologiques et plus durables dans le secteur privé.

Ces dernières années, les entreprises ont mené des initiatives environnementales et de durabilité avec davantage de ferveur à mesure que les changements climatiques exacerbent la raréfaction des ressources en eau.

Ces projets ne sont pas des mesures symboliques bisant à redorer le blason des entreprises. Ces projets sont mis en œuvre car le monde commence à se rendre compte que l'inaction d'aujourd'hui ouvre grand la voie aux désastres de demain.

Pour élargir l'adoption de technologies d'économie de l'eau, les politiques gouvernementales devraient encourager la réutilisation de l'eau grâce à des incitations fiscales similaires à celles utilisées dans les projets éoliens et photovoltaïques. Les crédits d'impôts à l'investissement (ITC) ont aidé ces industries à se développer et à être compétitives, mais ils ont également augmenté les bases des énergies renouvelables.

Pour les zones dans lesquelles la raréfaction des ressources en eau menace de faire dérailler les économies, comme dans le sud de la Californie, un ITC ciblé pourrait avoir un immense impact sur la protection de l'eau.

Tandis que la transition vers des énergies renouvelables se poursuit, nous devrions élargir notre champ d'intérêt afin de mettre en avant des solutions plus durables pour notre approvisionnement en eau. Environ un tiers de l'eau municipale publique aux États-Unis est utilisée pour l'activité commerciale. Mais cela ne représente qu'une fraction de l'eau utilisée aux États-Unis. Les centrales électriques, l'exploitation minière, et les installations industrielles utilisent près de quatre fois la quantité d'eau générée par les municipalités.

L'eau est un élément essentiel pour la quasi-totalité des industries et des entreprises qui existent. Le papier utilisé pour signer des contrats et les produits fabriqués et vendus par les entreprises ne verraient jamais le jour sans accès à de l'eau.

Toutefois, l'eau étant assez peu coûteuse aux États-Unis, il est souvent plus simple pour les entreprises d'utiliser l'eau provenant d'une source potable plutôt que d'investir dans des technologies et des infrastructures qui leur permettraient de réutiliser l'eau et ainsi de réduire leur empreinte hydrique.

Par exemple, les centres de données qui diffusent nos programmes préférés et nous connectent à nos amis sur les réseaux sociaux utilisent de l'eau pour refroidir leurs serveurs. Beaucoup utilisent de l'eau fraîche de surface toujours plus rare ou de l'eau potable municipale pour refroidir lesdits serveurs. Mais plutôt que d'augmenter la pression sur les ressources en eau des municipalités, l'industrie pourrait traiter les eaux usées et les réutiliser pour des besoins de refroidissement ou autres, préservant ainsi les ressources hydriques aussi bien pour les entreprises que pour les communautés.

Fort heureusement, la technologie et l'expertise requises pour mettre en œuvre de telles solutions durables existent déjà, et pourront au final nous permettre de devenir de meilleurs gardiens de nos ressources en eau.

Tandis qu'écologistes, groupes prônant le développement durable, gouvernements et consommateurs s'alignent sur l'urgence de résoudre nos crises climatiques et hydriques, le secteur de l'eau se tient prêt avec énergie et enthousiasme pour relever des défis ignorés depuis bien trop longtemps. L'heure est venue de voir les choses en grand.

À propos de l'auteur

SUEZ Water Technologies & Solutions

L'équipe de blogueurs

L'équipe derrière le contenu, qui présente notre expertise approfondie et nos esprits novateurs dans les secteurs de la technologie de l'eau et de la durabilité.