SUEZ Water - Eau et technologies de traitement de l'eau

Une conserverie réduit ses rejets de chlorure de 80 %, conformément aux réglementations municipales devenues plus strictes

Aliments transformés et préparés
Challenge

Une conserverie de légumes de saison du Wisconsin devait faire face à des pressions écologiques pour réduire les rejets de chlorure dans ses eaux usées, qui étaient acheminées vers les stations d'épuration publiques de la ville (POWT). Les taux élevés de chlorure découlaient d'une solution de saumure de chlorure de sodium permettant de régénérer les adoucisseurs d'eau habituellement utilisés dans le processus de mise en conserve.

Afin de répondre aux renforcements des exigences de la ville, l'entreprise avait besoin d'une nouvelle solution de traitement de l'eau qui l'aiderait à réduire les rejets de chlorure à des niveaux acceptables.

Solution

Deux projets furent mis en œuvre pour relever ce défi. Le premier consistait à installer un système d'osmose inverse (OI) en amont des adoucisseurs, éliminant ainsi le besoin de régénérer lesdits adoucisseurs avec une solution de saumure NaCI. Au lieu d'acheminer de l'eau adoucie dans le système d'osmose inverse, l'eau municipale était directement acheminée dans l'OI. Un tartrifuge SUEZ - l'Hypersperse* MDC220 - fut également utilisé avec l'eau dure de la ville afin de prévenir l'entartrage et de préserver le fonctionnement optimal du système OI.

Pour répondre aux autres besoin en eau adoucie de la conserverie, y compris le refroidissement, le nettoyage, et la mise à niveau des conserves de légumes, le deuxième projet consistait à apporter des améliorations à l'adoucisseur d'eau existant. SUEZ mit le client en relation avec Pargreen Water Technologies, un fournisseur privilégié de SUEZ, pour procéder à l'installation d'un système de récupération de la saumure. Pargreen a également installé un adoucisseur de polissage afin de résoudre tout problème de dureté pouvant subsister après le traitement par OI.

Résultat

L'impact global de ces solutions fut à ce point significatif que la municipalité salua les efforts du client pour aboutir à une réduction notable des rejets de chlorure. En 2009, les relevés de la ville indiquaient des niveaux moyens hebdomadaires de chlorure de 12,656 ppm. Les niveaux de chlorure baissèrent à 2,442 ppm par semaine en 2010, soit une réduction de plus de 80 pourcent. Voici une ventilation des avantages ayant découlé de ces projets en 2010 :

  • Réduction du sel - il fut possible d'éviter le rejet de 28,9 tonnes de sel annuel dans l'environnement
    • Le projet d'OI diminua les besoins en eau adoucie de 29 pourcent, éliminant 27,1 tonnes de sel.
    • Le projet de récupération de la saumure permit de réduire de 10 pourcent la quantité de sel associée aux autres besoins en eau adoucie de la conserverie, éliminant 1,7 tonnes de sel supplémentaires.
  • Réduction des eaux usées - il fut possible d'éviter le rejet de 750 000 gallons d'eaux usées dans le système d'égout de la ville
    • Le projet d'OI permit de réduire la quantité des eaux usées rejetées dans les égouts d'environ 250 000 gallons.
    • Le projet de récupération de la saumure permit d'éviter le rejet de 500 000 gallons d'eau supplémentaires dans le système d'égout de la ville.
  • Économies - environ 11 000 $ annuellement
    • Les coûts en sel diminuèrent de plus de 4 600 $.
  • Les coûts liés à l'eau municipale et au rejet dans le système d'égout de la ville diminuèrent de plus de 6400 $.