SUEZ Water - Eau et technologies de traitement de l'eau

Spec-Aid* empêche l'élimination du combustible et permet aux raffineries nord-américaines d'économiser 490 000 $.

Spec-Aid* empêche l'élimination du combustible

 

Étude de cas SUEZ
Challenge

Une raffinerie nord-américaine disposait d'environ 6 000 barils de biodiesel stockés pour être mélangés à son biodiesel à très faible teneur en soufre (TBTS). En raison de difficultés opérationnelles, le biodiesel n'a pas été utilisé en temps voulu et s'est dégradé jusqu'à atteindre des conditions hors spécifications. Cela signifie qu'il ne pouvait pas être mélangé.

Des options devaient être étudiées pour déterminer comment le biodiesel serait traité.

L'option d'élimination du biodiesel était très coûteuse. De plus, en s'en débarrassant, ~6 000 barils de production seraient également perdus. Le raffineur a donc cherché d'autres options.

SUEZ a été consulté pour étudier la possibilité d'utiliser un additif chimique afin de ramener le biodiesel aux spécifications.

Solution

De nombreux tests en laboratoire ont été effectués et il s'est avéré que le produit Spec-Aid permettait de ramener le biodiesel dans les limites des spécifications. Le biodiesel a ensuite été traité chimiquement et a donc pu être mélangé au TBTS dans sa recette normale.

Résultat

En évitant l'élimination des ~6 000 barils de biodiesel et en le mélangeant à son TBTS, la raffinerie a économisé 490 000 $ en coûts d'élimination et en pertes de production.