SUEZ Water - Eau et technologies de traitement de l'eau

Traitement interne des produits chimiques de la chaudière 

Améliorez l'efficacité de votre chaudière via le contrôle des dépôts et de la corrosion grâce aux produits chimiques de traitement interne de l'eau de chaudière de SUEZ

Les résidus et la corrosion du système de chaudière réduisent l'efficacité, augmentent la consommation en fuel et en eau et peuvent éventuellement provoquer des problèmes pouvant être dangereux, augmenter les coûts de maintenance et interrompre la production. Les programmes de traitement interne de l'eau de chaudière de SUEZ offrent une protection efficace contre la corrosion et l'entartrage afin de garantir des performances et une disponibilité optimales de votre système, tout en réduisant le coût total de propriété et l'empreinte environnementale grâce à des économies d'énergie et d'eau.

Traitement interne des produits chimiques de la chaudière 

Améliorez l'efficacité de votre chaudière via le contrôle des dépôts et de la corrosion grâce aux produits chimiques de traitement interne de l'eau de chaudière de SUEZ

Les résidus et la corrosion du système de chaudière réduisent l'efficacité, augmentent la consommation en fuel et en eau et peuvent éventuellement provoquer des problèmes pouvant être dangereux, augmenter les coûts de maintenance et interrompre la production. Les programmes de traitement interne de l'eau de chaudière de SUEZ offrent une protection efficace contre la corrosion et l'entartrage afin de garantir des performances et une disponibilité optimales de votre système, tout en réduisant le coût total de propriété et l'empreinte environnementale grâce à des économies d'énergie et d'eau.

Points forts du produit

Produits chimiques SUEZ de traitement interne de la chaudière

Les traitements comprennent les programmes brevetés de pointe Solus* AP tout-polymère, ainsi que des programmes phosphate/pH, chélant et phosphate en fonction de votre système.

 

Solus AP - la toute dernière innovation en matière de technologie de traitement interne tout-polymère

Solus AP constitue la dernière innovation en matière de contrôle de l'entartrage et de traitement interne de SUEZ. Cette technologie tout-polymère est conçue pour répondre aux besoins de performance pour le contrôle des dépôts des chaudières à vapeur modernes, à basse pression et pression intermédiaire (jusqu'à 600 psig). Cette technologie est une formulation liquide, facile d’application et économique. De nombreux produits Solus sont fournis avec un agent de traçage permettant un contrôle facile. La plupart des produits Solus sont approuvés FDA 21CFR173.310 (contact de la vapeur avec la nourriture[1]).

La gamme de produits Solus est basée sur le Boiler Terpolymer (BTP) breveté de SUEZ, qui permet de contrôler efficacement les contaminants de chaudière communs tels que les sels de calcium et le fer. Même dans des conditions extrêmes, Solus fournit un contrôle amélioré des oxydes de fer, du magnésium et du silice par rapport aux polymères traditionnels, et un meilleur transport et rejet de ces contaminants vers la purge de la chaudière.

  • Solus AP Series - programme tout-polymère avancé
  • Solus PQ Series - combinaison de polymère BTP et d'autres polymères et phosphonates organiques
  • Solus CL Series - combinaison de polymère BTP polymer et de chélants

 

Traitement interne OptiSperse

Les solutions de traitement interne OptiSperse de SUEZ sont conçues pour augmenter la suppression des contaminants comme le fer et les sels de calcium. Elles combinent polymères, phosphates et chélants pour un contrôle optimal des résidus adapté à n'importe quel système. De nombreux produits OptiSperse sont fournis avec un agent de traçage permettant un contrôle facile. La plupart des produits OptiSperse sont approuvés FDA 21CFR173.310 (contact de la vapeur avec la nourriture[2]).

La gamme de produits OptiSperse inclut :

  • OptiSperse HTP Series - polymère haute performance pour les systèmes de chaudières à haute pression (au-dela de 600 psig), conçu principalement pour les programmes pH/phosphate coordonnés dans lesquels le fer constitue le contaminant essentiel
  • OptiSperse APFe Series - mélange de polymères haute performance pour les systèmes de chaudières à basse pression et pression intermédiaire (jusqu'à 900 psig) dans lesquels le fer constitue le contaminant essentiel
  • OptiSperse CPS Series - mélanges polymères, phosphates et chélants empêchant la formation du tartre et des résidus d'oxydes de métaux.
  • OptiSperse HP Series - conçu principalement pour les programmes pH/phosphate coordonnés dans lesquels le fer est le contaminant essentiel
  • OptiSperse SP Series - technologie de polymère conçue pour supplémenter les programmes de traitement interne basés sur polymères ou chélants
  • OptiSperse PO Series - programmes à précipitation phosphate pour le contrôle des sels de calcium et de magnésium

[1]&[2] Contactez votre représentant SUEZ afin de vérifier si votre produit requiert cette certification ou non

Fonctionnalités et avantages

Traitement interne de l'eau de chaudière - Caractéristiques et avantages

L'application des produits chimiques de traitement interne de l'eau de chaudière de SUEZ contribue largement au contrôle des contaminants formant des résidus, à la préservation de surfaces de transfert de chaleur propres, à une efficacité optimale et une réduction des temps d'interruption. Le traitement interne de l'eau de chaudière présente en outre les avantages suivants :

  • Réduction des résidus et suppression potentielle du tartre existant
  • Réduction de la probabilité de corrosion associée aux résidus
  • Amélioration du transport des contaminants et réduction de l'accumulation de boue de chaudière
  • Obtention de surfaces de transfert de chaleur propres et amélioration de l'efficacité de la chaudière
  • Contrôle du coût total de propriété via l'optimisation de la consommation de fuel et d'eau
  • Amélioration de la fiabilité et la disponibilité grâce à la réduction des pannes

Votre représentant SUEZ utilise un logiciel de modélisation propriétaire afin d'illlustrer les avantages opérationnels et financiers liés à l'application de nos recommandations en matière de traitement. Notre modèle économique se base sur la création de valeur pour les clients grâce à la documentation d'optimisations basées sur leurs attentes les plus hautes.

Études de cas

FAQ

Q : Pourquoi du tartre se forme-t-il dans les chaudières ?

Le tartre est formé par des sels à la solubilité limitée, mais n'étant pas totalement impossibles à dissoudre dans l'eau de la chaudière. Ces sels atteignent les dépôts sous forme soluble et la précipitation se produit après une concentration due à l'évaporation. Parmi les contaminants formant fréquemment des résidus dans les chaudières, on trouve le calcium, le magnésium, le fer, le cuivre, le silice et d'autres encore.

Q : Quel est l'effet du tartre sur un tuyau de chaudière ?

Le tartre empêche un bon transfert de la chaleur du fuel à l'eau. Lorsqu'il y a du tartre, la chaleur du fuel s'accumule dans les tuyaux et la température du métal augmente car l'effet refroidissant de l'eau est absent. Si la température dans les tuyaux dépasse la température prévue, la pression peut provoquer des déformations et des cassures.

Des résidus côté eau peuvent également jouer le rôle de cellules de concentration pour les solides dissous contenus dans l'eau de chaudière. L'eau se trouvant les résidus poreux s'évapore et laisse derrière elle des concentrations importantes de solides dissous, mais la présence des résidus empêche l'eau de les dissoudre. L'environnement entre les résidus et la surface des tuyaux peut atteindre un pH extrême en raison de la présence de soude caustique, et tout spécialement dans les systèmes d'alimentation à pureté basse, comme ceux qui utilisent de l'eau adoucie. Ces conditions provoquent une attaque caustique sur les tuyaux en acier et peut affaiblir les tuyaux à tel point que ceux-ci ne peuvent plus contenir la pression interne. Surviennent alors déformation et rupture des tuyaux.

Q : Qu'est-ce que le traitement interne de l'eau de chaudière ?

Le traitement interne de l'eau de chaudière est le regroupement de tous les programmes chimiques visant à conditionner des contaminants dissous ou suspendus et à les empêcher d'endommager les pièces internes de la chaudière via des mécanismes de dépôt ou de corrosion. Dans les programmes de traitement interne actuels, ce sont généralement des polymères synthétiques qui sont à la base de la stratégie de traitement. D'autres composants peuvent être ajoutés (phosphates ou chélants, par exemple), mais les polymères sont essentiels, car les molécules les plus récentes présentent des avantages importants en matière de performances et de sécurité par rapport aux autres programmes de traitement.

Q : Comment fonctionnent les polymères dans l'eau de chaudière ?

Il existe trois mécanismes :

  1. Dispersion: les solides suspendus arrivant via l'eau d'alimentation ou se formant par concentration et cristallisation de solides dissous peuvent être dispersés grâce à l'application de charges électriques (sur ces solides et sur les surfaces des chaudières). Lorsque de petites particules se repoussent comme des aimants du même pôle, elles ne peuvent pas s'attacher entre elles ou se fixer à des surfaces pour créer du tartre. Elles forment alors une boue fluide pouvant être éliminée facilement.

  2. Modification des cristaux : lorsque des solides dissous atteignent leur limite de solubilité, ils forment des cristaux conçus pour s'attacher les uns aux autres et former de grosses étoiles. Leur forme facilite également la fixation aux surfaces de la chaudière, créant ainsi des sites noyaux pour la formation de tartre. Les polymères peuvent interférer avec la formation de cristaux en remplissant les trous et arrondissant les bords ; les étoiles deviennent alors des boules qui roulent facilement, ne s'attachent pas les unes aux autres et ne se fixent pas facilement aux surfaces. La boue fluide formée peut être retirée plus facilement via une purge contrôlée.

  3. Complexation: les polymères réagissent directement avec les ions dissous pour les empêcher d'interagir et de former des cristaux. Ils forcent les contaminants à rester dans la solution. Ce mécanisme n'est pas aussi fort que pour d'autres programmes de traitement, et notamment les chélants. Les technologies actuelles en matière de polymères sont conçues pour agir efficacement sur les contaminants entrants, sans pour autant affecter la métallurgie structurelle de la chaudière.