SUEZ Water - Eau et technologies de traitement de l'eau

Agents de contrôle microbiologiques

Réduisez l'encrassement biologique et la corrosion microbiologique (MIC)

Les systèmes industriels de refroidissement à eau, et tout particulièrement les systèmes de recyclage ouverts, présentent un environnement favorable au développement de micro-organismes planctoniques et sessiles, entre autres. Sans contrôle microbiologique, ces développements peuvent être source de corrosion ou d'autres pertes d'efficacité des équipements, susceptibles à leur tour de causer des pannes, des interruptions non prévues du fonctionnement, une réduction du transfert de chaleur et des pertes de productivité.

SUEZ propose une large gamme biocides oxydants et non oxydants, ainsi que des biodispersants pour traiter et protéger les systèmes de refroidissement contre ces divers micro-organismes et autres développements microbiologiques.

Agents de contrôle microbiologiques

Réduisez l'encrassement biologique et la corrosion microbiologique (MIC)

Les systèmes industriels de refroidissement à eau, et tout particulièrement les systèmes de recyclage ouverts, présentent un environnement favorable au développement de micro-organismes planctoniques et sessiles, entre autres. Sans contrôle microbiologique, ces développements peuvent être source de corrosion ou d'autres pertes d'efficacité des équipements, susceptibles à leur tour de causer des pannes, des interruptions non prévues du fonctionnement, une réduction du transfert de chaleur et des pertes de productivité.

SUEZ propose une large gamme biocides oxydants et non oxydants, ainsi que des biodispersants pour traiter et protéger les systèmes de refroidissement contre ces divers micro-organismes et autres développements microbiologiques.

Produits vedettes

Agents de contrôle microbiologiques Spectrus*

Les produits Spectrus offrent aux clients un large éventail d'options pour le contrôle microbien (algues, champignons, bactéries, protozoaires, etc.) et le contrôle d'organismes sources de macro-encrassement (mollusques) dans les refroidissements à eau et autres systèmes industriels similaires. Le contrôle des développements biologiques dans les systèmes industriels à eau est crucial pour empêcher l'encrassement biologique et les autres problèmes qui en découlent.

L'éventail des produits Spectrus est composé des gammes suivantes :

  • Spectrus BD : pour améliorer la performance des biocides
  • Spectrus CT : pour s'attaquer aux organismes sources de macro-encrassement
  • Spectrus DT : détoxification
  • Spectrus NX : biocides non oxydants
  • Spectrus OX : biocides oxydants

Encrassement microbiologique

Qu'est-ce que l'encrassement d'origine microbiologique ?

L'encrassement microbiologique des systèmes de refroidissement est causé par le développement d'une abondance d'algues, champignons et/ou bactéries sur certaines surfaces. Qu'ils soient à passage unique ou à recirculation (ouverts ou fermés), les systèmes à eau sont propices au développement d'organismes microbiologiques. Cependant, les problèmes d'encrassement tendent à être plus importants dans les systèmes de réticulation ouverts.

Les systèmes avec passage unique de l'eau présentent généralement des niveaux plus faibles des nutriments essentiels au développement d'organismes microbiologiques, dont la croissance sera donc relativement lente. Les systèmes ouverts avec recirculation de l'eau tendent à filtrer les microbes présents dans l'air tout en concentrant les nutriments présents dans l'eau d'appoint à cause de l'évaporation. Il en résulte une croissance plus rapide des micro-organismes. Les fuites peuvent également contribuer à la concentration de nutriments dans l'eau du système de refroidissement. La réutilisation des eaux usées pour le refroidissement ajoute des nutriments et apporte des microbes en grande quantités dans le système.

Outre la présence de nutriments organiques et inorganiques, des facteurs tels que la température, les variations contrôlées du pH et l'aération continue de l'eau servant au refroidissement contribuent à créer un environnement idéal pour le développement de micro-organismes. La lumière du Soleil, nécessaire au développement des algues, peut également être présente. Résultat : des populations microbiennes aussi importantes que variées peuvent se développer.

Ces développements microbiens non contrôlés se traduisent par des dépôts visqueux sur certaines surfaces. Ces dépôts sont généralement des agrégats de matières biologiques et non biologiques. Les composantes biologiques sont appelées biofilm et sont composées de cellules microbiennes et des sous-produits qui en découlent. Parmi ces sous-produits, celui qui prédomine est appelé substance polymérique extracellulaire (abrégé EPS, de l'anglais extracellular polymeric substance). Il s'agit d'un mélange de polymères hydratés. Ces polymères forment un réseau semblable à du gel autour des cellules et semblent contribuer à leur adhérence aux surfaces. La partie non biologique peut être composée de débris organiques ou inorganiques de sources diverses, absorbés ou intégrés aux polymères du biofilm.

Les dépôts visqueux peuvent se former dans les systèmes à passage unique ou à recirculation et peuvent être visibles ou perceptibles au toucher. Dans les zones non exposées, ces dépôts peuvent réduire l'efficacité du transfert de chaleur ou réduire le débit de l'eau. Les organismes destructeurs de bois peuvent pénétrer la structure d'une tour de refroidissement et digérer le bois, entraînant à terme son effondrement. L'activité microbienne sous ou dans ces divers dépôts peut accélérer la corrosion ou même perforer les surfaces d'un échangeur de chaleur.

Contrôle microbien

Que sont les développements de contrôle microbien ?

Les dépôts de tartre se forment par précipitation avec un développement cristallin sur les surfaces en contact avec l'eau. La précipitation se produit lorsque les solubilités sont dépassées dans l'eau ou en surface. Les sels sources de tartre qui se déposent le plus communément sur les surfaces d'échange thermique sont ceux qui présentent une solubilité rétrograde relative à la température.

Même s'ils peuvent être complètement solubles dans les volumes principaux d'eau à basse température, ces éléments se sursaturent dans les eaux à plus haute température à proximité surfaces de transfert de chaleur, entraînant leur précipitation en surface.

L'entartrage n'est pas toujours une question de température. L'entartrage dû au carbonate de calcium ou au sulfate de calcium se produit sur les surfaces non chauffées lorsque les solubilités sont dépassées dans la réserve d'eau principale. Les surfaces métalliques sont idéales pour la nucléation cristalline en raison des aspérités et de faible vélocité des eaux adjacentes. Les cellules de corrosion sur les surfaces métalliques produisent des zones à pH élevé favorisant la précipitation de nombreux sels utilisés dans les eaux de refroidissement. Une fois formés, les dépôts de tartre entraînent davantage de nucléations, ce qui accélère le développement de cristaux.

Le contrôle du tartre est possible en faisant fonctionner le système de refroidissant en conditions de sursaturation ou avec des additifs chimiques.