SUEZ Water - Eau et technologies de traitement de l'eau

Produits chimiques pour le contrôle des odeurs des eaux usées

Répondez aux exigences relatives aux émissions d'odeurs et améliorez votre image publique

Que vous traitiez l'eau pour sa consommation publique, traitiez les eaux usées ou utilisiez des processus industriels dans lesquels la pureté de l'eau est essentielle, le contrôle des odeurs désagréables est un défi qui a des répercussions sur l'environnement, le bien-être de la collectivité et la sécurité et la productivité des travailleurs de la station.

Les installations doivent maintenant relever le défi de respecter et de maintenir la conformité des normes relatives à l'air ambiant, dictées par les organismes de réglementation de la pollution atmosphérique et les organismes de santé et de sécurité au travail.

Produits chimiques pour le contrôle des odeurs des eaux usées

Répondez aux exigences relatives aux émissions d'odeurs et améliorez votre image publique

Que vous traitiez l'eau pour sa consommation publique, traitiez les eaux usées ou utilisiez des processus industriels dans lesquels la pureté de l'eau est essentielle, le contrôle des odeurs désagréables est un défi qui a des répercussions sur l'environnement, le bien-être de la collectivité et la sécurité et la productivité des travailleurs de la station.

Les installations doivent maintenant relever le défi de respecter et de maintenir la conformité des normes relatives à l'air ambiant, dictées par les organismes de réglementation de la pollution atmosphérique et les organismes de santé et de sécurité au travail.

Présentation du produit

Contrôle des odeurs ProSweet*

SUEZ a lancé la gamme de produits de désodorisation la plus complète du marché. La gamme de produits ProSweet comprend des piégeurs de sulfure d'hydrogène et de mercaptan qui sont uniques à SUEZ et ont fait leurs preuves dans de nombreuses situations où aucune autre solution ne s'est avérée rentable.

Ces produits sont non toxiques, non corrosifs et ne génèrent pas de boues. D'autres produits de la gamme ProSweet neutralisent de manière économique les odeurs non sulfureuses, telles que les amines et les mélanges organiques produits dans le secteur alimentaire. Ces produits peuvent être ajoutés directement à la phase aqueuse ou peuvent être vaporisés dans les systèmes de distribution d'eau ou d'air.

Caractéristiques et avantages des produits de contrôle des odeurs ProSweet

Les produits de contrôle des odeurs ProSweet de SUEZ, associés à un diagnostic approfondi du système, une analyse technique et des recommandations opérationnelles, offrent les avantages suivants :

  • Contrôle des sulfures et des odeurs désagréables
  • Amélioration de la qualité de l'air ambiant selon les critères pour le H2S et les odeurs nuisibles
  • Élimination les conditions désagréables et dangereuses associé au sulfure d'hydrogène dans l'environnement de travail
  • Amélioration de l'image de marque environnementale et des relations publiques avec les communautés environnantes
  • Maintien de l'intégrité de l'équipement et prévention des coûts de maintenance dus à la corrosion influencée par H2S
  • Contrôle des odeurs sans créer de boues supplémentaires dans les systèmes à traiter
  • Disponibilité d'un soutien technique et d'ingénierie pour fournir des recommandations d'exploitation et de surveillance

Effets des odeurs

Effets des odeurs dans les stations de traitement des eaux usées

Les odeurs émises par les installations de fabrication peuvent avoir un impact sur une activité de plusieurs façons :

  • Les plaintes du public au sujet des odeurs peuvent nuire à l'image d'une industrie sur le marché et à sa capacité à mettre en œuvre une politique efficace de relations publiques avec la collectivité environnante.
  • Des problèmes de sécurité peuvent survenir lorsque des personnes travaillent dans des zones où les odeurs peuvent être difficiles à surmonter.
  • L'impact sur la productivité peut être observé dans les zones d'une installation où il existe des odeurs désagréables dues à un évitement ou à une négligence de la part d'employés.
  • La production peut être affectée par la présence d'odeurs et les conditions de production d'odeurs qui altèrent la qualité du produit.
  • L'intégrité de l'équipement peut être menacée par la présence de nombreuses odeurs, qui sont de nature corrosive.

Il est à noter que toutes les installations de fabrication ne produisent pas d'odeurs ou ne connaissent pas ces problèmes, et que toutes les odeurs ne sont pas nocives ou toxiques par nature. Cependant, une très grande partie du marché du contrôle des odeurs, qui correspond à cette description et qui exige une attention immédiate et complète, concerne le contrôle de la génération et de l'évolution du sulfure d'hydrogène (H2S).
 

Détection des odeurs

Surveillance préliminaire et échantillonnage des odeurs

Normalement, les plaintes répétées concernant les odeurs sont les premiers indicateurs d'une production potentiellement dommageable de sulfure dans un système. Dans des cas plus extrêmes, les problèmes se manifestent par une détérioration de l'état des conduites et de l'équipement électrique ou par des défaillances structurelles.

Les preuves de production de sulfure justifient la mise en œuvre d'un programme préliminaire visant à évaluer le potentiel global de production de sulfure. Un tel programme préliminaire comprend une enquête approfondie sur les plaintes relatives aux odeurs et une étude systématique du système de collecte et de traitement des eaux usées afin d'identifier les principaux facteurs qui pourraient y contribuer.

L'enquête sur la production d'odeurs devrait commencer à la station de traitement des déchets et se poursuivre en amont dans l'ensemble de l'installation. L'étude préliminaire devrait consister en une analyse simplifiée sur le terrain des niveaux de sulfure dans l'eau et dans l'air afin de déterminer les zones à risque réel. Des moniteurs portatifs peuvent être utilisés pour l'échantillonnage de l'air. Des kits de test peuvent être utilisés pour le contrôle des eaux usées. Normalement, les problèmes d'odeur se produisent lorsque les niveaux de sulfure dissous sont de 1,0 à 1,5 ppm (mg/L) ou plus.

Les endroits suivants doivent être vérifiés :

  • Stations de pompage - prélever des échantillons dans des puits humides, des rejets de pompes et des extrémités de conduites sous pression pour déterminer l'équilibre en sulfure.
  • Égouts gravitaires - la turbulence peut libérer du gaz H2S et causer la corrosion des chambres de regard.
  • Réservoirs de rétention des boues - le H2S résiduel et l'activité anaérobie peuvent causer des problèmes.
  • Zones de turbulence et longs temps d'immobilisation - emplacements d'échantillonnage de la turbulence où le sulfure peut être libéré. La mesure des sulfures totaux avant et après le point de turbulence peut donner une indication de la quantité de H2S rejetée dans l'atmosphère.

Les effluents de recyclage provenant des épaississeurs, des digesteurs et d'autres procédés de traitement des boues devraient également être échantillonnés, car ils peuvent contenir des concentrations élevées de H2S qui peuvent entraîner de graves problèmes d'odeur et/ou de corrosion au point de retour du flux latéral. Des échantillons d'air provenant d'espaces clos exposés aux eaux usées peuvent également être analysés pour déterminer la gravité des odeurs.