SUEZ Water - Eau et technologies de traitement de l'eau

Générateur de projet

Générateur de projet

Guide conseil de l'ingénieur en matière d'eau pureQualité de l'eau - SUEZ

L'eau de qualité est essentielle pour de nombreuses applications dans le secteur de la santé, notamment pour les services de dialyse rénale et les départements et labos délivrant des services stériles.

Garantir que la qualité de l'eau répond aux normes appropriées et que l'équipement de purification est spécifié, conçu et installé correctement exigent une connaissance et une expertise élevées.

Même si cela peut apparaître comme une tâche complexe pour les personnes ayant peu d'expérience dans les processus de purification de l'eau, notre objectif à travers ce site Web est de vous guider à travers les différentes technologies et normes et de vous aider à mettre en place des solutions efficaces pour vos clients et partenaires.

Ce site contient également un nombre conséquent de ressources pour vous aider à dessiner votre projet, notamment un récapitulatif des différences dans la qualité de l'eau à travers le Royaume-Uni, les technologies nécessaires pour purifier l'eau selon les diverses normes et un aperçu des systèmes disponibles.

Sélectionnez le code postal du lieu de votre projet :

 

carte_codepostal

Qualité de l'eau

Une bonne compréhension de qualité de l'eau potable sur le site du projet est essentiel pour être capable de spécifier et concevoir tout système de purification de l'eau.

Pour vous guider, sachez que la qualité de l'eau potable fourni à travers le Royaume-Uni peut être divisée en trois catégories ou zones distinctes. La chimie de toute source dépendra de la géologie du bassin de drainage avoisinant, des conditions environnementales locales et la source provient d'une zone aquifère ou dérivée d'une source en surface comme un réservoir, un lac ou une rivière.

Zone 1 (Eau douce/fortement chargée en matières organiques)

La zone 1 s'applique aux régions du Royaume-Uni où l'eau est généralement extraite d'une source d'eau de surface telle qu'un réservoir, une rivière ou un lac. La géologie sous-jacente dans ces régions est généralement imperméable à la percolation de l'eau de pluie. Ces conditions entraînent un approvisionnement en eau avec une teneur faible en minéraux. Cette eau peut être considérée comme douce (en raison de la faible teneur en sels de calcium et de magnésium dissous), mais elle a une couleur perceptible et une teneur organique dissoute élevée.

En raison des sources d'approvisionnement en eau classées dans cette zone, la qualité de l'eau peut être soumise à des changements de saison et se trouve fortement sous l'influence de précipitations, de températures saisonnières et du cycle de vie de différentes espèces de flore qui peuvent fleurir uniquement quelques mois par an et qui pourraient éventuellement nuire à des applications du domaine de la santé si elles ne sont pas prises en compte dans les systèmes de traitement de l'eau proposés.

En général, l'eau fournie en Écosse peut être classée dans la catégorie de la zone 1. Il convient de noter que la législation écossaise actuelle stipule qu'il incombe à tous les hôpitaux écossais de filtrer avant sa distribution l'eau potable qui arrive jusqu'à un niveau de 0,5 microns. La mise en place d'une installation à ultrafiltration (UF) ou d'un système de filtration à membrane (MF) permet généralement de satisfaire cette exigence. Cependant, lorsque l'on parle d'un nouveau système de purification de l'eau pour un hôpital écossais, le degré de prétraitement requis sera influencé par l'existence ou non d'un prétraitement UF ou MF déjà en place pour l'approvisionnement en eau froide.

Zone 2 (Dureté moyenne/niveau moyen de matières organiques)

La qualité de l'approvisionnement en eau qui se trouve dans la zone 2 est la plus difficile à prévoir et à quantifier car ses sources peuvent également varier chaque jour selon la façon dont le service des eaux local gère ses réserves. L'eau de cette catégorie peut provenir d'un approvisionnement en surface, d'une source souterraine ou d'un mélange des deux. Ainsi, tout système de traitement de l'eau doit être conçu et basé sur le scénario le plus défavorable.

La qualité de l'eau potable provenant de la zone 2 peut cependant fluctuer d'une qualité de zone 1 à une qualité de zone 3 ou présenter un mélange des deux, par ex. une dureté élevée et une eau fortement chargée en matières organiques.

Dans cette zone, il existe des « points sensibles » localisés où la qualité organique de l'eau de source peut exceptionnellement être variable et posséder généralement un caractère colloïdal. Les systèmes de traitement de l'eau dans ces régions nécessiteront généralement d'autres formes de prétraitement, qui peuvent comprendre l'utilisation de l'ultrafiltration afin de réduire le niveau des matières organiques colloïdales.

Zone 3 (Dureté élevée/niveau faible de matières organiques)

Les eaux potables qui se situent dans la catégorie de la zone 3 sont généralement les eaux les plus faciles à traiter en raison de leur caractère uniforme. Elles possèdent la plus forte teneur en minéraux dissous et l'on peut considérer qu'elles sont responsables de la formation de tartre. Elles sont également susceptibles d'encrasser biologiquement le moins les membranes et les filtres. Ceci est dû au fait qu'elles proviennent généralement de forages ou d'aquifères.

L'eau de pluie qui est légèrement acide peut passer à travers la craie. C'est pourquoi toutes les substances organiques dissoutes et les particules sont filtrées par la géologie sous-jacente. Cependant, durant le processus de filtration, l'eau de pluie acide supporte dans sa solution une concentration élevée en sels de calcium et de magnésium, entraînant ainsi une augmentation globale de la dureté de l'eau.

En raison de la profondeur à laquelle l'eau est prélevée dans les régions de la zone 3, elle est généralement préservée de l'influence des précipitations saisonnières, de la température et des activités biologiques. Cela devient alors plus simple de concevoir un système de traitement de l'eau et la taille de ce dernier a plus de chances de convenir en termes de processus de purification.

Pour savoir dans quelle zone l'alimentation en eau se situe votre projet, cliquez simplement ici pour voir une carte montrant les différences régionales de qualité de l'eau.

 


Normes associées à l'eau

Il existe un certain nombre de normes et directives officiellement reconnues obligatoires pour certaines applications de santé. Il est crucial que celles-ci soient prises en compte lors d'un projet prévoyant ces opérations.

Les principales normes sont listées ci-dessous

Normes de laboratoire

Ci-dessous un récapitulatif détaillé des normes existantes en matière de qualité de l'eau. Veuillez noter que, même si ce site Web est régulièrement mis à jour, il est possible que de récents changements puissent ne pas apparaître et nous ne pourrons être tenus responsables des éventuelles erreurs. Pour obtenir une copie des normes les plus récentes ou pour plus d'informations, veuillez nous contacter directement.

BS EN ISO 3696 eau pour une utilisation en laboratoire d'analyses

Paramètre Niveau 1 Niveau 2 Niveau 3
Valeur pH @ 25 °C N/A N/A 5.0 – 7.5
Conductivité, µs/cm @ 25 °C 0.1 1.0 5.0
Contenu d'oxygène (O) des matières oxydables, mg/l N/A 0.08 0.4
Absorbance @ 254 nm (cellule 1 cm), unités abs 0.001 0.01 NS
Résidu 110 °C, mg/Kg N/A 1 2
Silice (SiO²), mg/l 0.01 0.02 NS

Spécification de la norme ASTM pour l'eau de réactif D1193 - 06

Paramètre Type I Type II Type III Type IV
Resistivité, MΩ-cm 18.0 1.0 4.0 0.2
pH 5.0 – 8.0
Carbone organique total (COT), µg/l 50 50 200
Sodium, µg/l comme Na 1 5 10 50
Chlore, µg/l comme Cl 1 5 10 50
Silice totale, µg/l 3 3 500

Normes pour les dialyses

Ci-dessous un récapitulatif détaillé des normes existantes en matière de qualité de l'eau.

Veuillez noter que, même si ce site Web est régulièrement mis à jour, il est possible que de récents changements puissent ne pas apparaître et nous ne pourrons être tenus responsables des éventuelles erreurs. Pour obtenir une copie des normes les plus récentes ou pour plus d'informations, veuillez nous contacter directement.

Eau pour hémodialyse et thérapies connexes ISO 13959:2002(E)

Paramètre Teneur maximale (mg/l en ions)
Aluminium 0.01
Antimoine 0.006
Arsenic 0.005
Baryum 0.1
Béryllium 0.0004
Cadmium 0.001
Calcium 2
Chloramines 0.1
Chlore 0.5
Chrome 0.014
Cuivre 0.1
Fluorure 0.2
Chlore libre 0.5
Plomb 0.005
Magnésium 4
Mercure 0.0002
Nitrate (N) 2
Potassium 8
Sélénium 0.09
Argent 0.005
Sodium 70
Sulfates 100
Thallium 0.002
Étain 0.1
Zinc 0.1
Comptage de la flore totale  
Endotoxine  

Directives de la UK Renal Association 4ème édition 2007 : Pour une utilisation avec de nouveau équipements

Paramètres Teneur maximale (mg/l en ions)
Aluminium 0.01
Ammonium 0.2
Arsenic 0.005
Baryum 0.1
Béryllium 0.0004
Cadmium 0.001
Calcium 2
Chlorure 50
Chrome 0.014
Cuivre 0.1
Fluorure 0.2
Plomb 0.005
Magnésium 2.0
Mercure 0.0002
Nitrate (N) 2
Potassium 2
Sodium 50
Argent 0.005
Sulfates 50
Thallium 0.002
Étain 0.1
Chlore total 0.1
Zinc 0.1
Comptage de la flore totale  
Endotoxine  

Normes de décontamination

Ci-dessous un récapitulatif détaillé des normes existantes en matière de qualité de l'eau. Veuillez noter que, même si ce site Web est régulièrement mis à jour, il est possible que de récents changements puissent ne pas apparaître et nous ne pourrons être tenus responsables des éventuelles erreurs. Pour obtenir une copie des normes les plus récentes ou pour plus d'informations, veuillez nous contacter directement.

(S)HTM 2030/C30

Paramètre Valeur maximale
Apparence Transparent, sans couleur
pH 5.5 – 8.0
Conductivité à 25 ºC 30 µS/cm
Dureté totale 50 mg/l
Métaux lourds 10 mg/l
Phosphate 0,2 mg/l
Fer 2 mg/l
Chlorure 10 mg/l
Silicate 0,2 mg/l
Matières dissoutes totales 4 mg / 100 ml
Comptage de la flore totale à 37 ºC  
Endotoxine